Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quel beau métier, professeur !

Quel beau métier, professeur !

La face cachée du beau métier d'enseignant, en direct live d'un collège niçois. Plongée sans concession dans le monde merveilleux du collège inique (ta mère).


Numérique ta mère - Epilogue -

Publié par Bob Leprof sur 18 Octobre 2016, 17:00pm

(Le numérique à l'école : chronique d'une catastrophe annoncée)

Épisode précédent

Numérique ta mère - Epilogue -

Si les méthodes numériques d'apprentissage sont généralisées sur l'ensemble de la scolarité (ce que préconisent tous ces VRP vraisemblablement pot-de-vinés), un danger risque de se manifester et est finalement mis en exergue en guise d'apothéose.

Non pas le danger lié à la multiplication des ondes électromagnétiques, dont le caractère néfaste commence à être pointé du doigt par des études indépendantes des lobbys pédagogico-numériques.

Non pas le danger relatif au danger de l'apprentissage de l'écriture sur ordinateur (étude réalisée sur des élèves de maternelle et révélant que ceux qui ont appris à écrire à la main et sur papier développent plus de compétences que ceux qui ont appris directement à taper sur le clavier).

Non pas le danger lié à l'accroissement des inégalités par l'enseignement numérique.

Et encore moins le danger pointé du doigt par un rapport de l'OCDE montrant que les élèves utilisant très souvent les ordinateurs à l'école obtiennent de moins bons résultats que les autres.

Sur tous ces dangers, pudique silence radio !

Non, le seul danger pointé du doigt est celui de voir l'épreuve écrite du Baccalauréat pénaliser de fait les candidats baignés dans le numérique dès leur plus jeune âge, par rapport aux élèves n'ayant pas eu cette « chance ». Avec cette phrase terrible prononcée lors de cet Ecritech'6 et dont l'irresponsabilité absolue de l'auteur fait froid dans le dos : « si l'on ne modifie pas le mode d'évaluation du Bac, si l'on ne passe pas à la numérisation des épreuves d 'évaluation, l'élève qui ne sait plus écrire sera pénalisé ».

Une logique imparable. L'important n'est pas de faire en sorte que l'élève sache écrire, mais que celui qui n'en est plus capable, à cause du système, ne soit pas pénalisé.

Clic, clic.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MT 19/10/2016 12:39

Photo ubuesque de nos jeunes semblables à des moutons, unanimement penchés sur leurs portables, ignorant superbement La ronde de nuit de Rembrandt (trésor de l'humanité), située à quelques mètres d'eux. Photo qui devrait faire date justement dans l'histoire de l'humanité.

Bob Leprof 23/10/2016 16:00

Oui, ils sont sur l'application du musée. Ou bien sur Facebook.

TM 22/10/2016 00:32

Ces jeunes sont en train d’utiliser l’application du musée pour répondre à un questionnaire demandé par leur enseignant après avoir admiré l’œuvre. Ils n’ignorent pas l’œuvre puisqu’ils ont suivi l’explication de l’expert du musée quelques minutes avant la prise de la photo.

val 19/10/2016 10:47

help !!!!!

Robert Dupuy 18/10/2016 19:24

Ecritech, c'est la foire aux bestiaux. le numérique pour créer de bons petits moutons, béé, béé!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents