Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quel beau métier, professeur !

Quel beau métier, professeur !

La face cachée du beau métier d'enseignant, en direct live d'un collège niçois. Plongée sans concession dans le monde merveilleux du collège inique (ta mère).


Numérique ta mère - 9 -

Publié par Bob Leprof sur 30 Septembre 2016, 17:00pm

(Le numérique à l'école : chronique d'une catastrophe annoncée)

Episode précédent

Numérique ta mère - 9 -

EcriTech'6, la grande foire de l'éducation nationale

9 avril 2015, ouverture d'EcriTech'6, espace de partage entre chercheurs et enseignants (rien que ça !) selon l'appellation officielle. L'amphi 400 de l'université St Jean d'Angély, à Nice, est comble. 500 invités (enseignants, chefs d'établissements, inspecteurs pédagogiques, chercheurs, bonnets du ministère et commerciaux, par ordre d'importance, du plus négligeable à l'incontournable) sont là pour recueillir (ou diffuser) la bonne parole dans cette grande foire commerciale à la gloire du numérique à l'école.

Immédiatement, le ton est donné, lors du discours d'ouverture : « EcriTech'5 avait montré comment le numérique bouleversait la scénographie habituelle de la classe et aussi sa dramaturgie en repoussant les frontières des espaces éducatifs ». Qu'en termes élégants ces choses là sont dites...

Puis, les choses sérieuses commencent, sous la forme d'une « question » majeure (plutôt fermée) : « l'école doit-elle être un sanctuaire, repliée sur elle-même et hermétique aux pratiques extérieures, avec des enseignants installés dans le confort pédagogique, ou doit-elle s'ouvrir sur le monde et comprendre ces pratiques pour mieux les accompagner ? ». En résumé, l'école doit-elle être rétrograde (avec de vieux cons réactionnaires comme profs) ou numérique ?

Choisis ton camp, camarade !

De toute façon, la moindre interrogation ou esquisse de débat sont immédiatement tuées dans l’œuf par un « votre présence prouve que vous êtes tous convaincus, si tant est qu'il y en ait encore à convaincre » aussi cinglant que définitif et lapidaire.

La grande majorité des participants ont d'ailleurs déjà déposés phones (smart et i), tablettes et ordinateurs portables devant eux. Comme autant de signes ostentatoires de leur ouverture d'esprit et de leur appartenance au monde réel. Au milieu des bips et des scintillement lumineux, la grande messe peut commencer.

A suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SossoS 20/10/2016 11:25

Ecritech, une grande foire commerciale, c'est exactement ça !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents