Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quel beau métier, professeur !

Quel beau métier, professeur !

La face cachée du beau métier d'enseignant, en direct live d'un collège niçois. Plongée sans concession dans le monde merveilleux du collège inique (ta mère).


Brevet des collèges, la lutte contre l'ennui (3)

Publié par Bob Leprof sur 7 Mai 2015, 21:53pm

La prose homophobe, sexiste, raciste, ordurière, haineuse, nauséabonde (liste non exhaustive) d’un triste sire nommé Kaaris ayant été jugée digne de faire partie des « œuvres » (entre guillemets) présentées dans le cadre du Brevet du collège de la République (voir les épisodes précédents), il ne s’agit pas d’être plus royaliste que l’Education nationale. Par contre, il est indubitable qu’un travail préalable de traduction s’avère nécessaire, certains termes en version originale pouvant se révéler plutôt abscons pour des lecteurs de la vieille école.

Kaaris en VO / Kaaris en VF

J'te nique ta race
Je te fais part de mon profond désaccord

J'encule Brandon et Dylan
Je prie Brandon et Dylan d'aller se faire voir chez les Grecs

Si ces pédés crament au napalm
Si ces personnes à la sexualité contrariée subissent un léger désagrément

Ma vocation : te braquer et te voir me l'astiquer
Ma vocation : te persuader de me jouer de la flûte baveuse

Ta mère la sale pute
Ta mère, personne de petite vertu

Tous ces négros qui font le tapin
Tous ces hommes de couleur qui font commerce de leurs charmes

J'fais des créneaux dans leur vagin
Je leur exprime virilement mon plus profond mépris

J'te baise j'te laisse à l'hôtel
Je te laisse à l'hôtel toute enamourée

La république me suce le tuyau
La république prend ses aises avec moi

Elle pense que j'suis en train de la doigter
Elle se trompe sur mon compte

J'lui mets mon gros doigt de pied
Je lui fais part de ma profonde réprobation

Ta grand-mère la prostituée
Ta grand-mère, comme ta mère

Tes potes et tes putes
Tes amis et amies

Je leur encule leur ass
Je les envoie rejoindre Brandon et Dylan

Chaque jour est une bitch, tu la niques ou tu te résignes
Chaque jour est une mère, tu t'émancipes ou tu te résignes

On veut le cash du taulier, on veut grosses chiennes avec colliers
On veut l’amour et l'argent du beurre

Ta chatte vient nous racoler, elle pue on l'a déjà contrôlée
Tu nous émoustilles avec ton hémisphère Nord, pas toujours de première main

J'ai mes yeuks pleines, je me vide dans ton bassin
Je suis rempli de désir et te le prouve

Si j’devais choisir entre tous ces biff et toutes ces bitchs
Si je devais choisir entre l’argent et l’amour

L’oseille est la plus bonne des schnecks
Le blé est le meilleur des aphrodisiaques


© Education National
e - 2015

Brevet des collèges, la lutte contre l'ennui (3)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents